Pour les employeurs, les représentants du personnel ne sont pas assez formés pour mettre en place les ordonnances !

27/07/2018
Pour les employeurs, les représentants du personnel ne sont pas assez formés pour mettre en place les ordonnances !

Les premières enquêtes réalisées pour le comité d’évaluation des ordonnances  (on vous en a déjà parlé ici) soulignent une nouvelle fois l’importance de se former pour être prêt face à ces bouleversements majeurs : fusion des instances, possibilités de dérogation à l’accord de branche, nouvelles règles relatives au licenciement…

Vous sentez-vous prêt ? Les  directeurs.rices des ressources humaines estiment que vous ne l’êtes pas !

Un peu moins de 6 DRH sur 10 (dans les plus grandes entreprises) et jusqu’à 8 sur 10 dans les plus petites disent que les représentants du personnel ne sont pas suffisamment formés pour négocier sur ces sujets… ou ne donnent pas cette impression ! Un second sondage, réalisé par le CSA auprès d’entreprises de moins de 300 salariés, donne des résultats un peu plus nuancés. 52 % des dirigeants prévoyant des négociations d’accords estiment que leurs interlocuteurs sont suffisamment formés.

Inutile de rappeler une nouvelle fois l’importance de la formation pour négocier à armes égales;

Près des trois quarts des dirigeants interrogés s’informent auprès d’avocats, d’experts juridiques…

Et vous ? Ces sondages incitent et encouragent à prendre les devants !

MyCSE est un organisme agréé pour animer la formation des élus. Si vous souhaitez un devis, contactez-nous !

Source : enquête ANDRH pour le comité d’évaluation des ordonnances
http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/3_-_andrh_enquete_flash_evaordo_vf.pdf